Marc Henri Bon : sanction infligée, notifiée au ministre de la santé et au procureur de la République

Suite à une plainte d’une personne opérée deux fois par le Docteur Marc Henri Bon très mécontente des conséquences esthétiques et médicales,  l’Ordre des médecins a a infligé une sanction au médecins pour plusieurs manquements à la loi.

FORTEMENT DECONSEILLE

 

 

Voir aussi : Marc Henri Bon : préjudice esthétique d’une personne opérée reconnu par une expertise

Marc Henri Bon : absence de certificat d’étude spéciales en chirurgie Plastique reconstructrice et Esthétique- Appel suite au refus du Conseil Départemental

(Vidéo) Nabilla et le Docteur Sydney Ohana » chirurgien esthétique des stars » chez Ardisson

+

Dr Marc Bon : le tribunal ordonne une expertise suite à une plainte d’une personne opérée.

Qui sont les meilleurs chirurgiens esthetiques ? s’interrogent les patientes

Docteur Marc Bon : refus du Conseil départemental d’une qualification en CHIRURGIE PLASTIQUE RECONSTRUCTRICE et ESTHETIQUE- Appel

Décision rendue publique par affichage le 29 avril 2009-

Audience du 29 janvier 2009

Par décision rendue publique le 29 avril 2009, suite à plainte, la chambre disciplinaire nationale de l’Ordre des médecins a infligé la peine de l’avertissement au docteur Marc Bon chirurgien esthétique élisant domicile 16 rue Spontini à Paris (75116), sur le fondement du code de déontologie médicale et du code de la Santé publique. La Chambre disciplinaire Nationale de l’Ordre des médecins a notamment relevé et sanctionné des faits contraires à l’article R.4127-4 du code de la Santé publique.

La Chambre disciplinaire Nationale de l’Ordre des médecins a également relevé et prononcé une sanction pour des faits contraires à l’article R.4127-19 du code de la Santé publique. La Chambre disciplinaire Nationale de l’Ordre des médecins a notamment relevé

« (…) Considérant que, s’agissant du grief relatif à l’établissement de faux comptes rendus opératoires Lire la suite