L’avocat Emmanuel Ludot : débouté de son client par le tribunal

Palais de Justice lemediascope.frEstimant que l’état français ne l’avait pas assez protégé contre son addiction au poker, un joueur de poker dépendant, conseillé et défendu en Justice par l’avocat Emmanuel Ludot ( Barreau de Reims) réclamait 100 000 euros de dommages et intérêts.

Le plaignant a été débouté de ses demandes et condamné à payer les frais de Justice.

FORTEMENT DECONSEILLE

Voir aussi : L’avocat FORTEMENT DECONSEILLE.

Des clients très déçus

Me Ludot: Clients mécontents et procès perdus.

+

Emmanuel Ludot : l’avocat perd en Justice contre un ex client qui contestait le prix de ses honoraires

Avocat- Emmanuel Ludot : Clients mécontents et procès perdus.

—–

Pourquoi les site dits » OFFICIELS » ne sont pas jugés crédibles ?

De nombreux internautes disent n’,’accorder aucun crédit aux SITES OFFICIELS rédigés par les personnes concernées et qui ne parlent jamais ou très rarement de leurs procès perdus.

Par conséquent, ces informations triées ( les décisions de Justice défavorables ne sont pas ou rarement publiées) , ces sites ne sont pas perçus comme crédibles auprès du public.

Un grand nombre d’internautes préfèrent se fier aux décisions rendues par la justice et dont les rejets ne sont pas cités sur les sites SITES OFFICIELS appartenant à l’intéressé qui prend souvent grand soin de ne pas citer les jugements défavorables.

—–

Un joueur conseillé et défendu par l’avocat Emmanuel Ludot reprochait à l ‘état de ne pas lui avoir interdit de jouer au poker en ligne alors qu’il s’était inscrit sur la liste des interdits de jeu du ministère de l’Intérieur, a-t-on appris, lundi, auprès de son avocat.

Le joueur débouté de ses demandes

réclamait 100 000 euros de dommages et intérêts.

Les frais de justice seront à sa charge

Les joueurs mêlant ceux interdits de jeu dans les casinos volontaires ou non, figurent dans un fichier, tenu par le ministère de l’Intérieur.

C’est donc devant le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne que ce joueur, âgé de 37 ans demeurant à Reims que sa demande a été examinée le jeudi 15 décembre 2013 à 10 h.

Pour l’avocat Emmanuel Ludot « On a beau essayer de moraliser les sites de jeu en ligne, on sait tous qu’ils s’appuient sur l’addiction et la maladie des joueurs », avait-il expliqué.

L’avocat a précisé que l’erreur serait due à une mauvaise transcription de l’état civil du joueur sur la liste des interdits de jeu. « Il a été enregistré comme habitant de la Haute-Marne, et non de la Marne, ce qui lui a permis de continuer à jouer » avait précisé l’avocat.

Ce fichier qui contient les noms des joueurs qui souhaitent se faire interdire volontairement et par les joueurs et ceux au comportement répréhensibles, ( triche etc..) qui sont interdits de jeux.

Avant d’autoriser l’inscription d’un joueur, les sites de jeux agréés en France doivent interroger le fichier du ministère de l’Intérieur doivent depuis la loi de mai 2010 ouvrant à la concurrence, le marché des jeux en ligne.

Chaque moi un peu moins d’un millier de noms sont ajoutés ou retirés de ce fichier qui compte près de 36.000 noms.

En 2013, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a débouté de ses demandes ce plaignant défendu par Me Emmanuel Ludot qui ne sera pas indemnisée de 100 000 euros comme elle le sollicitait.

L’état peut-il être responsable de tout et notamment d’encourager l’addiction en autorisant les jeux d’argent?

La réponse est non selon le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne.

Radars embarqués – Contestations :

L’avocat Emmanuel Ludot : son argument rejeté

Afin de lutter contre les grands excès de vitesse certains automobilistes invoquent que le compteur de vitesse du véhicule de contrôle ne serait pas correctement homologué invoqué.

Avec l’arrivée des contrôles par les nouveaux radars embarqués, la validité de l’homologation du compteur kilométrique a été mise en cause et défendue par ‘avocat Me Emmanuel Ludot, avocat au barreau de Reims. L’espoir aura été de courte durée pour les clients.

  • L’effet Doppler mis en cause

Radar embarqué : le compteur kilométrique n’entre pas en ligne de compte.

LES automobilistes qui espéraient contourner une amende après avoir été flashés par un radar embarqué, ces nouveaux radars mobiles dissimulés derrière une plaque d’immatriculation amovible, présentés comme l’arme ultime pour lsauf à ce que l’appareil incriminé n’ait pas fait l’objet d’un contrôle régulier.

Plusieurs procédures initiées par Me Ludot, avocat au barreau de Reims, concernant la validité du système mis en place par les pouvoirs publics, ont été rejetées par le responsable du pôle Certification Instrumentation du Laboratoire national de métrologie et d’essai.

Ces actions devant le tribunal visaient à remettre en question l’homologation du compteur, mais le responsable du pôle Certification a estimé que « le compteur kilométrique n’entre pas en ligne de compte dans ce type de contrôle ».

Cet argument vaut même si les contrevenants sont flashés et qu’ils sont contrôlés en dépassant un véhicule en mouvement. « Le radar fonctionne sur le principe du phénomène Doppler ».

Selon le responsable du pôle Certification Instrumentation du Laboratoire national de métrologie et d’essai: « La mesure du véhicule cible est effectuée par l’utilisation du phénomène Doppler appliqué dans le domaine des micro-ondes ».

L’effet Doppler résulte du « décalage de fréquence d’une onde acoustique ou électromagnétique entre la mesure à l’émission et la mesure à la réception lorsque la distance entre l’émetteur et le récepteur varie au cours du temps » et est notamment est utilisé pour mesurer une vitesse, celle du sang et celle des astres en déterminant la vitesse d’approche ou d’éloignement des objets célestes (galaxies, étoiles, nuages de gaz..). …..et celle d’une voiture.

L’effet Doppler permet de connaître le mouvement des astres et les mouvements de matière à l’intérieur des astres étudiés.

La spécificité des radars routiers dont la fréquence est parfaitement connue résulte notamment de l’effet Doppler.
C’est en effet la mesure de la fréquence de l’écho qui donne la vitesse du véhicule. Cette technologie permet d’avoir notamment des radars automatiques et des jumelles laser.

Le responsable précise « L’onde électromagnétique émise rayonne son énergie dans une direction privilégiée au moyen d’une antenne directive. Par ce principe, le système détermine la vitesse du véhicule porteur et celle du véhicule cible par rapport au véhicule porteur. Le compteur n’a rien à voir là-dedans ».

Pour l’avocat Emmanuel Ludot, il s’agissait d’un système « déjà vicié de par sa conception », sur le fait que « la vitesse de l’automobiliste contrôlé se calcule par rapport à la vitesse du véhicule utilisé par les services de police ou de gendarmerie. Or, le compteur kilométrique du véhicule utilisé n’a pas fait l’objet d’une homologation spécifique et n’est pas vérifié tous les ans ».

Le radar embarqué, officiellement homologué le 18 février 2013 serait donc parfaitement légal.

Le responsable du pôle Certification Instrumentation du Laboratoire national de métrologie et d’essai -chargé de réaliser les mesures et essais de produits de toutes sortes en vue de leur certification pour leur mise sur le marché.- estime que l’avocat Me Ludot tente comme d’autres avocats de trouver une faille dans la procédure et notamment sur la question de la légalité de la plaque amovible.

Il explique « Nous recevons un courrier par jour d’avocats qui ont des théories plus ou moins délirantes sur les radars. Qu’ils élaborent des théories pour défendre leurs clients, je le comprends. Certains parquets se laissent avoir. C’est le jeu. mais, il faut savoir que tous nos certificats sont à la disposition de tout le monde ».

Pour le responsable « Nous jouons la transparence. Pour nous, l’important c’est de faire de la pédagogie. Une certification ne se fait pas au hasard. Cela demande des mois de travail. Les contrôles se font sur autoroute fermée dans des conditions climatiques extrêmes, avec des milliers de mesures. Lorsque nous certifions un appareil, c’est qu’il a passé tous les tests de l’homologation » a t-il précisé.

Voir aussi: (Vidéo) Europe1 – tension en direct entre Franck Ferrand et son invité » je ne serais peut-être pas venu. »

(Vidéo) F. Hollande » Pourriez-vous vivre avec 662 euros par mois ? » « Bien sur que non » une auditrice BFMTV

(Vidéo) France 2 : après l’imitation de Taubira chez Drucker avec l’accent antillais – Roumanoff « je ne ferai plus »

( Vidéo) Canal + : « Le Président qui voulait vivre ses vies » le livre qui fait beaucoup parler ( Petit Journal)

+

Samir Nasri : » Je n’aime pas la mentalité en France aujourd’hui «

(Vidéo) Hanouna répond à Dechavanne « j’ai de la peine pour lui »

(Vidéo) Eric Zemmour répond à Tariq Ramadan ( « nous sommes tous des immigrés »)

 

Médias infos : : Actualités, assurances, emprunt, Argent, Frais, A la Une, Éditos, Blog, Bourse,, Voyages, Edition abonnés, faits divers, Second Life, interviews, santé, Commerce, Europe, assurance 2, OMC, Commerce, renonciation Conférences, assurance vie, Politiques, Marisol Touraine, Société, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, immobilier, Education Nationale, Débats, Culture, International, sémantique, Aréva, préjudices, génétique, Terres rares, patients, CNRS, programmes TV, stars 2, euro, France, Publicis, Tourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Épargne, Poker, honoraires avocat, Crédit Immobilier, livres, Tube, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, ACBM, Tube 3, Tube 4, International, stats économiques, conseils, SAB, indices économiques, Clients EL, associations, santé, justice,  Interviews,  Interview  2 , chanteursInternational, BFM Business, Vidéo d’entreprises, cinema,  lemediascope.fr

Animateurs TV, absence certificats, Rhinoplastie, animateurs tv, refus, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Lifting du visage, beauté, Photos, fautes, Santé 8, maquillage, stars , Le botox, Santé 7, Nabilla, jurisprudences, Tribunal, Tribunal 2, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus Témoignages, Appel, Santé 9, Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, préjudice 2 , Vidéos, sanctions, absence 4, sanctions 2 ,absence 5, meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, , absence 6, consommation, absence 7, sanction, santé 5, Blog, expertises, Débouté Droit Internet, TopFemmes, Expertis, Expertis 2