(Vidéo) cartes bancaires : les fraudes explosent – Comment éviter les pièges ?

carte bancaireEn trois ans le nombre de fraudes à la carte bancaire a augmenté de + 67,6%.

Un chiffre en forte hausse depuis 2010 révèle une enquête de l’Oberservatoire national de la délinquance (ONDRP) publiée mardi 1er septembre 2015.

Le nombre de personnes qui se dites victimes d’une escroquerie bancaire au moins une fois, concerne plus de 800.000 ménages.

67% des victimes de fraudes bancaires

affirment avoir elles-mêmes découvert

la fraude, en consultant des relevés en ligne.

Le préjudice est souvent inférieur à 300 euros.

Des données collectées entre 2011 et 2014 en interrogeant, « des ménages » victimes d’escroqueries à la carte bancaire ont été compilées indiquent les auteurs du rapport publiépar l’Observatoire national de la délinquance (ONDRP)

En 2013, selon les chiffres de l’ONDRP, le nombre de victimes d’une fraude bancaire a atteint 840.000 personnes contre 501 000 personnes en 2010. ( soit une hausse de 67% (+340 000).

Entre 2010 et 2014, le nombre de personnes ayant subi une fraude en proportion de la population, sur l’ensemble des Français possédant le pourcentage atteindrait en moyenne 2,5% selon l’ONDRP.

67% des victimes de fraudes bancaires affirment avoir elles-mêmes découvert la fraude, en consultant des relevés en ligne.

Dans les autres cas, c’est la banque qui a contacté le client pour l’informer d’un mouvement suspect.

60% des ménages disent ignorer comment l’auteur a pu obtenir leurs données bancaires.

Récemment le président de l’Association des usagers des banques (Afub) avait indiqué que les données de centaines de clients de plusieurs banques avaient été piratés et donné des conseils aux victimes de ces fraudes à la carte bancaire.

Certaines victimes auraient vu leur compte bancaire débité se montants atteignant jusqu’à 10.000 euros.

Que faire en cas de fraude

sur son compte bancaire ?

Selon le président de l’Association, il faut « commencer par aller voir le directeur d’agence et en cas d’échec adresser une lettre recommandée avec accusé de réception ».

L’article L133-18 du code monétaire et financier prévoit une responsabilité sans faute à la charge du professionnel.

La possibilité d’accéder par Internet n’est pas sans faille sur la sécurité.

Autre élément à souligner pour les victimes de fraudes « le fait que l’obligation de sécurité est une obligation de résultats ».

En cas d’échec de ces démarches, l’Afub peut saisir le médiateur.

Une cliente d’une banque « J’ai appris que j’étais à découvert de 6.225 euros »

Une aide-soignante à Amiens et cliente depuis sept années de l’une des banques concernées indique qu’un jour alors qu’elle vérifiait que le virement de son salaire avait bien été effectué sur son compte bancaire, elle a découvert être à découvert de 6 225 euros.

Elle a constaté sur son compte « Des retraits de 500 euros en espèce et d’autres achats, des croisières, des ordinateurs… » et affirme avoir été victime de « phishing », une pratique qui consiste à recevoir un mail frauduleux adressé par des personnes se présentant comme étant sa banque.

Or, sa banque l’a informé qu’elle dégageait toute responsabilité et a expliqué qu’il n’y a eu « aucun piratage » selon elle.

« J’ai été obligée de faire un prêt.. »

pour rembourser

 

Les banques concernées se défendent en invoquant que leurs systèmes de sécurité sont régulièrement renforcés ou que le nombre de transactions frauduleuses ne représente que 0,002% du nombre total de transactions.

Ces établissements bancaires affirment également bloquer les moyens de paiement et respecter systématiquement la réglementation dans la recherche de responsabilité dès qu’elles ont connaissance d’une opération présumée frauduleuse.

Pour le banques concernées le phishing « n’est pas la conséquence d’un détournement à l’insu du client, mais d’une communication de sa part des informations sécurisant le dispositif de banque à distance ».

(Vidéo) Comment détecter un faux

distributeur de billets ? ( à partir de 6 mn) 

Voir aussi (Vidéo) Les steaks hachés contiendraient des matières fécales ( étude américaine).

(Vidéo) Redevance TV étendue ….aux smartphones et ordinateurs ?

(Vidéo) Je m’emmerde dans les émissions comme celle d’Arthur » ( Benoît Poelvoorde)

Médias infos : :Tourisme Banque, Blog EL, Bourse, débouté, Sicav FCP, Livret A, Argent, Épargne, Poker, Crédit Immobilier, livres, Tube, Festival de Cannes, Topfilms, Tube 2, ACBM, Tube 3, Tube 4, International, assurance vie, maquillage, Marisol Touraine, Société, ABC, Monde, NKM, Économie, Médias, assurance 3, Claire Chazal, Sports, Terre, chirurgie esthétique, clinique, Sciences, consommation, chirurgie esthétique, immobilier, Education Nationale, Débats, Culture, International, sémantique,, préjudices, génétique, Droit Internet, patients, CNRS,programmes TV, stars 2, euro, avocats Internet, France, Publicis, ©www.argenttropcher.frliberté d’expression, CEDH, Mediation, Mediation 2, avocats accidents de la route, référencement, acteurs, legal 3
Tube 4, avocats Internet publicité, avocats accidents, publicité 2, pub 3,

Tribunal, Santé 1, médecins, absence 3, Dernières Actualités,Interventions, Web, legal 3 Refus ,Droit Internet 2, absence 3, refus 2, expertises 2, TF1, préjudice 2 , Vidéos,meilleurs, santé 4 , ACBM, Internet, meilleurs, consommation, meilleurs 3, , santé 5, Blog, , Débouté Droit Internet, audio, audio 2, TopFemmes, Expertis, Expertis 2, Santé 8,stars , Santé 7, Nabilla, jurisprudences, Tribunal, Santé 1, médecins,absence 3, Dernières Actualités, Interventions, Web, Refus , Rhinoplastie,animateurs tv, refus, Liposuccion, Top meilleurs, ACBM, Rhinoplastie 2, Chirurgie esthétique du ventre, conseils, Avis, Avis 2, Avis 3, avis 4, avis 5Lifting du visage, beauté, Interview 4, Interview 5, Interview 6,Santé 8,maquillage, stars , Santé 7, ©www.argenttropcher.fr

COPYRIGHT ©2010-2016 © www.argenttropcher.fr Tous droits réserves.